Comment augmenter l’efficacité de la publicité en mettant l’accent sur Les Mots

Comment augmenter l’efficacité de la Publicité ?

Jour après jour, nous sommes exposés à la publicité à la radio, à la télévision, sur YouTube et sur tous les autres canaux de communication. Donc, il est important que vous ne soyez pas ennuyé par eux, n’est-ce pas ? La parole y joue un rôle important.

En fait, la plupart des stratégies de marque et de publicité sont basées sur la voix de l’annonceur, car c’est l’un des atouts les plus précieux du marketing. Les annonceurs peuvent souligner l’importance des informations critiques en soulignant vocalement les mots les plus importants d’un message, ce qui détermine l’efficacité de la publicité.

La stratégie d’emphase influence le traitement cognitif des auditeurs en augmentant la durée des mots, en les projetant plus intensément ou en élevant le ton à un ton aigu. Mais trop d’accent sur la voix off peut-il se retourner contre vous ?

Principes pour une Stratégie Réussie

Nous savons tous que certaines parties d’une publicité à la radio sont plus importantes que d’autres. Une stratégie utilisée par les annonceurs pour souligner l’importance de l’information consiste à mettre l’accent sur les mots importants. Pour que la stratégie d’emphase réussisse, elle doit tenir compte de deux principes (Rodero, 2015).

Tout d’abord, vous devez faire la distinction entre ce qui est une information importante et ce qui ne l’est pas, pour ne souligner que l’information essentielle. Cela rend le message plus facile à comprendre (Cutler & Norris, 1988).

Deuxièmement, les annonceurs doivent créer un contraste acoustique entre les mots emphatiques et non emphatiques. Cette différenciation acoustique attire l’attention de l’auditeur et crée le Spark Orientation Effect (Li & Ren, 2013).

A lire aussi : Neuromarketing : c’est quoi ?

[adinserter block= »3″]

Mettre l’accent sur L’efficacité

Mais comment utiliser au mieux la stratégie d’emphase ? En d’autres termes, à quel point l’accent est-il optimal ?

Eh bien, il semble que la stratégie d’accentuation modérée soit le meilleur style de discours pour améliorer le traitement cognitif de l’auditeur. Cette stratégie stipule que les annonceurs publicitaires et marketing doivent mettre l’accent sur 5 à 10 mots dans une publicité de 22 secondes. Cela correspond à 10 à 20 % de tous les mots-clés d’une publicité.

La stratégie d’accentuation modérée est le style de discours le plus efficace car elle tient bien compte des principes. Cette stratégie contient suffisamment de mots mis en valeur pour attirer l’attention en produisant un contraste acoustique. De ce fait, il améliore également la mémoire car seuls les mots importants sont mis en évidence.

Mais ce ne sont pas les seuls avantages, la voix de l’annonceur semble également plus naturelle ou non affectée, ce qui est la caractéristique la plus précieuse d’une publicité pour les auditeurs.

Quelle Stratégie ne pas utiliser

Alors maintenant, nous savons quelle est la meilleure stratégie d’accentuation à utiliser, mais qu’en est-il de la plus courante ?

Eh bien, les annonceurs insistent souvent trop lorsqu’ils essaient de faire en sorte que toutes les parties du message semblent pertinentes. Mais comme nous venons de le lire, ce n’est apparemment pas le meilleur moyen.

Cette stratégie conduit même à certains effets indésirables. Parce que cette stratégie trop accentuée ne suit pas les principes, des problèmes surviennent dans la perception, l’attention, l’excitation et la mémoire.

Le contraste pour distinguer la partie critique des parties moins importantes est éliminé ici, car la plupart des mots sont mis en évidence. Parce que cette stratégie n’accomplit que la fonction distinctive, le traitement cognitif est plus difficile en raison des accents mal placés.

De plus, les auditeurs perçoivent également la voix des annonceurs comme saccadée et saccadée, ce qui est ennuyeux et ne semble pas naturel. Par conséquent, il est difficile de l’écouter pendant une longue période. Et parce que le style de discours n’est pas naturel, il semble très marqué et caractéristique, ce qui fait que les auditeurs ont appris à associer cette emphase du discours à la publicité.

Points importants

  • Les annonceurs doivent mettre l’accent sur 10 à 20 % des mots-clés dans les publicités pour améliorer le traitement cognitif de l’auditeur.
  • Le style actuel de mise en évidence utilisé par les annonceurs ne fonctionne pas, car il est perçu comme ennuyeux et contre nature.

Référence:

https://newneuromarketing.com/

Rodero, E., & Potter, RF (2021)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.